ecole-portugaise

École Portugaise d’Art équestre de Lisbonne

L’actuelle Ecole Portugaise d’Art Equestre (EPAE) a été créée par le ministère portugais de l’agriculture en 1979. Elle a été créée sur la base de la Picaria Real fermée à la fin du 19 ème siècle. Cette fermeture n’a toutefois pas mis un terme à la pratique de l’équitation d’Art suivant les enseignements et la tradition équestre. L’école est située dans le palais de Queluz. La ville de Queluz est surtout connue pour son palais royal. Inspiré de Versailles, ce palais intime est plein de luxe et de fantaisie. Il fut édifié par Mateus Vicente de 1758 à 1794, qui fut assisté par le français Jean-Baptiste Robillon. Probablement, lui doit-on les jardins à la française réalisés en 1762 qui apporte au palais fraicheur et quiétude. La reine Marie y résida (1734 – 1816). L’École Portugaise d’Art Équestre a succédé à la Picaria Real, l’ancienne académie équestre de la cour royale du Portugal, éteinte au 19e siècle. Nonobstant, la tradition de la tauromachie équestre, avec le même type de monture depuis le 18e siècle, les mêmes selleries et les mêmes costumes, ont perduré par-delà les siècles et constituent aujourd’hui un patrimoine équestre unique au monde. Les chevaux sont des purs-sangs lusitaniens qui ont été élevés au Haras d’Alter do Chão, fondé en 1748 par le roi Dom João V.